Mon implication

L’AMBITION DE GUÉRIR EST LA PREMIÈRE ÉTAPE VERS LE

BONHEUR

L’histoire de ma transformation date de mon arrêt de travail obligé : le 25 janvier 2018. À ce moment là, c’était le cauchemar pour moi. Arrêter de travailler ? Quoi ? Pas un autre deuil ?

J’ai appris à m’épanouir professionnellement tout au long de mon parcours existentiel, comme tout le monde. Et voilà qu’on me demande de m’épanouir autrement. Mais qu’est-ce que j’étais pour faire du reste de ma vie ? Je me suis mise au yoga, j’ai bien aimé ça ! Mais ce n’était pas assez. J’avais besoin de plus. Et à un certain moment, j’étais tannée de me regarder de “l’intérieur”. J’avais besoin de me sentir en vie. Parfois, il faut que ça bouge. J’ai contacté la Fondation cancer du sein du Québec, et j’ai décidé de m’impliquer. Ça a changé ma vie !

Enfin, j’étais utile. Cette belle gang m’a accueilli en mars 2018. Mais ce n’était toujours pas assez pour occuper mon esprit anxieux et entrepreneur. Je peux vous dire que mon conjoint avait hâte que je trouve ma voie car quand j’ai trop de temps je me transforme en agente de voyage. Vous voyez le portrait ? J’ai organisé trois voyages familiaux en moins d’un an : San Diego, l’Espagne, le Portugal… Sky is the limit ! Non, pas vraiment. Le portefeuille a une limite. C’est bien beau l’urgence de vivre, mais la vraie vie c’est pas ça.

​J’ai donc décidé d’utiliser mon esprit créatif dans un tout autre champs d’activité : l’écriture. Moi qui aime lire ! Je me suis dit “pourquoi ne pas écrire ?” Je lis pour m’évader. Alors j’écris pour créer de l’évasion. C’est donc ce que je fais maintenant. Après avoir suivi des ateliers d’écriture durant les six derniers mois, ça y est ! Mon roman prend forme. Et cela m’amène aujourd’hui à me décrire comme écrivaine. Oui ! Oui !

Vous découvrirez bientôt l’histoire de Laura-Yasmine ! À suivre…

​Pour ce qui est de la Fondation, je vous invite à lire le texte qui suit.

​À très bientôt,

Geneviève xx